Burn-out, épuisement professionnel : quand le mal-être au travail vous envahit…

Le burn-out, quesako?

Le terme “burn-out” nous vient tout droit des USA et signifie “consumé de l’intérieur” ou “cramé”
L’INRS définit le burn-out ou “épuisement professionnel” comme un ensemble de réactions consécutives à des situations de stress professionnel chronique dans lesquelles la dimension d’engagement est prédominante. Le sujet concerné est alors épuisé et a le sentiment d’être vidé de ses émotions. Il devient insensible au monde environnant, ne se fait plus confiance dans la réussite de ses projets au travail, a une vision négative des autres et de lui-même.

éviter le burn out

Mais alors, comment peut-on en arriver là?

Plusieurs facteurs de risques sont identifiés et mènent à cet état d’épuisement :

Tous ces éléments mis bout-à-bout engendrent un sentiment de stress et de fatigue,
sans que nous puissions en contrôler quoi que ce soit.

Reconnaître les signes pour éviter un burn-out

On distingue trois stades dans l’évolution du burn-out :

1er stade : les signes discrets

2ème stade : les symptômes visibles

éviter le burn out

3ème stade : le burn-out avéré

Comment fait-on pour éviter d’être “cramé” ?

Nos croyances limitantes peuvent être à l’origine d’une situation d’épuisement au travail, notamment lorsque celle-ci touche au perfectionnisme : “tout doit être parfait!” (cf article de la newsletter d’Octobre)
Cette croyance peut être une règle de vie pour la personne concernée mais il faut apprendre à l’assouplir si l’on veut éviter le burn out. Il faut se permettre de faire des choses moins parfaites. Plusieurs techniques et exercices peuvent aider à lâcher-prise comme l’autocompassion, l’apprentissage de la bienveillance, les bonhommes-allumettes (on vous en parle bientôt plus en détail) …

Une autre raison pour laquelle une personne peut être en souffrance au travail, c’est le non-respect de ses valeurs.
Les valeurs sont des idées, des concepts qui nous guident dans nos comportements, nos choix de vie. Elles sont fondatrices, issues parfois de notre héritage familial, c’est ce qui nous anime.
Et quand ces valeurs ne sont plus respectées et notamment au travail, alors il peut y avoir conflit, risque d’épuisement émotionnel et/ou professionnel.
On peut alors se poser la question de savoir si notre emploi actuel nous permet de conserver nos valeurs intactes?

Les tips pour se préserver de l’épuisement professionnel

Le petit plus qui fait la différence !

Le bilan de compétences ou encore le coaching de transition, sont des accompagnements précieux pour vous aider à reprendre confiance et à aller de l’avant. Consultez-nous, nous serons ravies de vous renseigner.

Cet article vous a plu ?
Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Facebook
Twitter
LinkedIn

Retrouvez d’autres articles en cliquant ici.

Fermer le menu