Comment réussir sa reconversion professionnelle ?

Comme 74% des actifs, vous êtes probablement en train de songer à changer de voie professionnelle.
Vous voulez devenir indépendant, vous rapprocher de chez vous, avoir des horaires adaptés aux sorties d’école de votre fille, ou tout simplement votre poste actuel ne vous convient plus.
74% y songent mais seulement 60% osent sauter le pas. Alors pourquoi pas vous ?
« Oui… Mais tu sais, c’est un sacré risque… On sait ce qu’on perd, mais jamais ce que l’on retrouve. Ici au moins, j’ai un CDI et je gagne bien ma vie. »
Hep Hep Hep…! Vous avez déjà oublié ce que je vous ai dit le mois dernier sur le pouvoir de l’intention ?
« Prenez du temps pour vous, pour vous écouter, écouter vos rêves et vos désirs. Et osez envisager de les réaliser ! » Allez go ! C’est parti !

Comment réussir sa reconversion professionnelle ? - RH INDIGO

Parce que personne ne saute sans parachute… vous avez besoin d’un plan pour vous lancer !

Voici donc les 5 étapes qui permettent de réussir sa reconversion professionnelle :

1. Posez-vous les bonnes questions 

Vous savez probablement ce que vous ne voulez plus, c’est un bon début. Mais savez-vous maintenant ce que vous désirez pour votre futur métier ? 

  • Voulez-vous changer de région ? Le soleil et la plage, sont bien plus agréables que la grisaille et la pluie. Je vous l’accorde.
  • Souhaitez-vous des horaires plus flexibles ?
  • Travailler à votre compte vous fait-il envie ?

Il y a une multitude de questions à vous poser avant de franchir le pas. C’est dans ces moments précis qu’il est important que vous soyez à l’écoute de vous-même. Prenez conscience de ce que vous aimez, de ce qui vous anime et de ce dont vous avez besoin pour être heureux et compétent dans votre travail. Ne faites pas les choses par défaut, mais bien par choix.

2. Réalisez un bilan de compétences 

Pour réussir votre reconversion professionnelle, il est nécessaire de vous faire accompagner d’un professionnel qui saura vous toucher et vous révéler là où vous vous y attendez le moins. Parce qu’il est difficile de réfléchir seul et de prendre du recul sur son parcours, l’accompagnement d’un tiers, se révèle une ressource précieuse pour cheminer et avancer sur sa voie.

Le bilan de compétences vous permet de : 

  • Faire le point sur vos compétences, vos connaissances et vos aspirations,
  • Comprendre vos envies de changement,
  • Vous éclairer sur qui vous êtes, ce que vous désirez, sur vos besoins,
  •  Vous orienter sur un métier, un nouveau chemin qui vous correspondra et dans lequel vous vous sentirez épanoui.e,
  • Vous conforter dans votre nouveau choix.

3. Gardez votre motivation et faites-vous confiance 

Changer de métier est un processus long, ambitieux, éprouvant et riche en émotions. Il peut consommer beaucoup de votre énergie. Souvenez-vous que rester dans un poste qui ne vous convient, vous coûte encore plus ! Ne baissez surtout pas les bras et restez motivé. Car vous allez y arriver. 

Si votre confiance en vous et en votre projet est encore fragile, entourez-vous de personnes bienveillantes, encourageantes et qui croient en vous. C’est à ce moment-là, que vous en aurez le plus besoin. Beaucoup de personnes essaieront de vous en dissuader et de vous décourager. Rappelez-vous donc, que vous êtes audacieux, et que cette audace leur fait peur. 

4. Formez-vous

Ça y est vous avez identifié le job de vos rêves ! Il est temps de vous poser la question de savoir si vous possédez les compétences nécessaires. 
Toutes compétences s’acquièrent si on a l’envie et le besoin, à condition de se former. Là encore, il n’est pas toujours aisé de se retrouver dans tout ce dédale de formations. N’hésitez pas à rencontrer plusieurs organismes de formation et à demander l’avis de professionnels du secteur d’activité visé.

Quelles sont les aides à la reconversion ?

Sachez que vous disposez d’un compte professionnel de formation CPF qui vous permettra de financer votre bilan de compétences, VAE ou formations (s’assurer au préalable de l’éligibilité de la formation au CPF). Pour les formations longues (6 mois à 1 an), le CPF de reconversion a pris le relais du CIF.

Maintenant que vous savez quel plan d’action suivre pour réussir sa reconversion professionnelle, vous n’avez plus d’excuses ! Il suffit de vous faire suffisamment confiance, d’ajouter à cela les bons conseils d’un professionnel et de vous mettre au travail. Vos recherches, ainsi que vos rêves ne se réaliseront pas tout seuls…  

Ne négligez pas l’importance de l’épanouissement dans le milieu professionnel. Vous y passez 80 000 heures de votre vie, il est donc plus que nécessaire de s’y sentir bien et à sa place. Car oui, vous aussi vous avez votre rôle à jouer, et votre place à occuper dans cette société.

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Fermer le menu